Deutschland online bookmaker http://artbetting.de/bet365/ 100% Bonus.

Conférence OOAS 2015

Présenter les organisations de santé publiques aux étudiants. C’est l’un des objectifs que s’est fixé l’Institut africain de santé publique (IASP), sis à l’Université Saint Thomas D’Aquin à Ouagadougou. Mercredi 22 avril, la présentation de l’Organisation ouest-africaine de santé (OOAS) était au menu au profit d’une quarantaine d’étudiants. L’historique, les missions, la vision… sont entres autres les grandes lignes qui ont été présentées à ces professionnels de la santé publique.

« Cette conférence thématique vient à point nommé parce qu’en tant qu’acteur de la santé, nous entendons très souvent parler de l’OOAS, mais nous ne savons pas ce qu’ils font exactement. Ils ont certes un site web, mais il est toujours bon d’avoir un répondant en face de nous afin de pouvoir poser des questions pratiques. Surtout que nous allons retourner sur le terrain pour mener à bien les questions de santé publique ». Tels sont les propos de Dr Jedida Tamini/Sempore, étudiante en master II en santé publique – option nutrition -. Comme elle, l’ensemble des étudiants de l’Institut africain de santé publique ont apprécié la démarche de leur école dans la prise de contact avec les organisations de santé publique.



Réunis dans une des salles de l’Université Saint Thomas d’Aquin, ils ont suivi avec intérêt la présentation de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS). Une présentation livrée par Salifou Zouma, directeur de développement et de la planification à l’OOAS. Avec lui, les étudiants de l’IASP ont eu une idée sur la création de l’organisation en 1984. Institution chargée de la santé au niveau de la CEDEOA, M. Zouma s’est longuement attardé sur son historique, ses missions, sa vision, ses fondements juridiques et les différents organes qui la composent. On apprend avec lui que l’OOAS, compte de nos jours, un personnel de 85 travailleurs des différents pays membres de la CEDEAO. Une brève présentation qui a suscité assez d’interrogations auprès des étudiants, notamment, sur la visibilité de l’organisation, ses rapports avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), son apport contributif à la promotion de la santé, etc. Des questions que l’expert de l’OOAS n’a pas manqué d’apporter des réponses satisfaisantes. Pour Dr Semporé, il était important de connaitre cette organisation. L’assistance aura ainsi confié d’avoir retenu beaucoup de choses en ce qui concerne, surtout les politiques de santé, les orientations techniques que proposent ces organisations. « J’ai compris que l’OOAS est en fait là pour recadrer les politiques de santé afin de permettre aux pays membres d’avoir une certaine cohérence dans leur mise en œuvre pratique », souligne Dr Semporé.

Pour que les étudiants de l’IASP se familiarisent avec les organisations de santé publique
L’OOAS, explique Tieba Millogo, est une institution spécialisée de la CEDEAO. Il est, poursuit-il, une institution privilégiée avec laquelle les étudiants auront à collaborer dans leur vie professionnelle. C’est pourquoi l’Institut a voulu que la présentation soit faite de première main par l’Institution elle-même. L’objectif, selon lui, est que les étudiants aient une meilleure connaissance de l’Institution, ses mandats, ses objectifs, comment peuvent-ils entré en contact avec elle, les attentes éventuelles etc. L’institut note déjà une satisfaction au regard de la participation active des étudiants à travers les questions. Notons que l’OOAS n’est pas la première institution qui se présente aux étudiants de l’IASP. « Beaucoup d’institution ont déjà passé comme l’UNFPA et l’OMS. L’OMS repassera encore de même que l’UNICEF et pourquoi pas, toutes les institutions qui interviennent dans le domaine de la santé », explique M. Millogo.

 

Download Template Joomla 3.0 free theme.

Nous contacter

 

  • Telephone: +226 25 40 26 78
  • Adresse : 12 BP 199 Ouagadougou / Burkina Faso

Accès webmail

Pour accéder à votre webmail, veuillez cliquer sur ce lien 

Nous rejoindre